Urographie intra_veineuse

Urographie intra-veineuse

 

Urographie Intra-Veineuse
-Les reins ont une fonction d’élimination.
Ils concourent au maintien des constantes physiques et chimiques du sang dans de strictes limites.

L’urographie intra-veineuse est la visualisation de tout l’arbre urinaire.
On injecte un prduit de contraste qui est éliminé par les reins et va opacifier les urines. Les produits de contraste utilisés sont des triodobenzoïques en solution aqueuse
. Ces corps comportent sur leur molécule, trois atomes d’iode.

Technique

 

Cliché sans préparation

Le cliché sans préparation de l’ensemble de l’arbre urinaire précède systématiquement toutes les investigations
radiologiques. Il se réalise en décubitus dorsal.

 

Tomographies

On réalise 2 ou 3 coupes tomographiques qui permettent de mieux visualiser les reins et ce, en
décubitus dorsal.

 

Techniques d’injection

Le produit de contraste est introduit dans une veine périphérique. Avant l’injection, le produit est
réchauffé : sa viscosité diminue beaucoup avec l’élévation de la température, un produit tiédi sera plus
facile à injecter.

 

Protocole d’examen

Sujet dévêtu, vessie vide. Prise du cliché sans préparation avant l’injection et réalisation d’1 coupe
tomographique (Voir ci-dessus). Tomographie entre la 15è et la 30è seconde dès la fin de l’injection.
Une deuxième tomographie peut être pratiquée entre la 40è et la 60ème seconde.
A intervalles réguliers, prise de grands clichés à la 3è, 6è, 9è et 12è minute qui ont pour but de
surveiller le cheminement de l’urine opacifiée vers la vessie. Si les cavités rénales ne se remplissent
pas bien, on peut mettre la table en position de Trendenlenburg

Prise d’un grand cliché à la 15è minute. Le malade est levé de la table.

Il est repris 45′ à 1 heure plus tard. Un grand cliché est pris qui montre la réplétion de la vessie.
La vessie est évacuée et un dernier cliché est pris « vessie vide ».

 

IMPORTANT

Vous devez signaler au Radiologue ou à son collaborateur (trice), si vous êtes allergique.

 

Temps escompté pour la radio proprement dite : 1 heure